LA RESERVE DE BIOSPHÈRE DE LA BASSE VALLÉE DE L’OUEME INSCRITE AU RÉSEAU MONDIAL DE L’UNESCO.

Par cette inscription au Réseau mondial des réserves de biosphère, l’Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) reconnait la richesse de la biodiversité qui caractérise la basse vallée de l’Ouéme. La décision de l’inscription a été prise par le Conseil international de la coordination du programme sur l’homme et la biosphère lors de sa dernière réunion virtuelle les 27 et 28 octobre 2020. Il faut dire que cette vallée est un point chaud et naturel de la biodiversité équatoriale guinéenne à ouest et congolaise à est. À noter que, le réseau de biosphère de l’UNESCO compte désormais 714 réserves dans 129 pays du monde.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *