DÉCÈS DE JERRY RAWLINGS: LE GHANA EN DEUIL

Selon plusieurs sources concordantes, le père fondateur du « Ghana moderne » est décédé ce jeudi 12 novembre 2020 à Accra à l’hôpital universitaire de Korle-Bu où il avait été admis, il y a environ une semaine en raison d’une courte maladie selon ses proches. Selon la BBC, l’ancien président du Ghana avait contracté le coronavirus; mais cette information n’a pas encore été confirmée par son entourage.

Jerry Rawlings, qui a dirigé le Ghana de 1981 à 2001, est décédé à l’âge de 73 ans. Militaire de formation, il avait accédé pour la première fois à la plus haute fonction publique du pays par l’intermédiaire d’un coup d’état qui renverse le régime du Fred Akuffo, le 4 juin 1979. Le 24 septembre 1979, il cède le pouvoir à un gouvernement civil, mené par le Président Hilla Limann. Très déçu par la gestion du pouvoir civil, qu’il estime corrompu, Jerry Rawlings reprend le contrôle du pays le 31 décembre 1981 par un nouveau coup d’État qui renverse le régime de Limann. Il devient alors le président du Conseil provisoire de la défense nationale. En 1992, il démissionne de l’armée, instaure le multipartisme, et fonde le Congrès démocratique national.

La bâtisseur comme certains l’appellent est élu président le 7 décembre 1992, et prend ses fonctions le 7 janvier 1993 avec la proclamation de la IVè République du Ghana. Le 7 décembre 1996, il est réélu à la présidence de la République du Ghana. Après deux mandats, la limite prévue par la constitution ghanéenne, il passe le relai de la fonction suprême à John Kufuor, le candidat de l’opposition (son candidat le vice-président, John Atta Mills a été battu aux élections).

Considéré comme un homme rigoureux, méthodique et proche de l’ancien président burkinabè, Thomas Sankara, dont il partageait les idées, Jerry John Rawlings, né le 22 juin 1947 à Accra d’un père écossais et d’une mère ghanéenne fait partie de la catégorie des présidents qui auront marqué positivement et durablement les Africains. Sa maman Victoria Agbotui, s’est éteinte le 24 septembre dernier à Accra à l’âge de 101 ans. L’ancien président avait reçu de nombreux témoignages d’affection et de soutien du monde entier.

« J’annonce la suspension de notre campagne politique (…) après la nouvelle de la mort du fondateur de notre parti et ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings » a annoncé sur Twitter, l’ancien président John Dramani Mahama, le candidat du National Democratic Congress (NDC) à la présidentielle de décembre. « Que son âme repose en paix », a-t-il ajouté.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *