BLOC REPUBLICAIN : Jean Michel ABIMBOLA blâmé par le Bureau exécutif national

Le Premier Secrétaire Général Adjoint du Bloc Républicain, chargé de l’organisation des structures décentralisées, Jean Michel Abimbola est depuis le 6 novembre suspendu jusqu’à nouvel ordre de toutes les activités du Bureau exécutif national et du bureau politique du parti. C’est par une décision du Bureau exécutif national du BR signée du Secrétaire général national, le Ministre d’Etat en charge du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané que Jean Michel Abimbola a reçu un blâme qui le suspend ainsi provisoirement des activités des organes dirigeants du parti politique dont il est membre fondateur.

Selon plusieurs proches de la deuxième force politique du pays, la décision N°2020-010/Br/Bp/Ben/Sgn/Sap/Sa a été prise entre autres, sur la base du compte rendu de la réunion du Bureau exécutif national en date du 5 novembre et du rapport du Comité de discipline en date du 14 octobre 2020 relatif à la destitution de la maire élue du Bloc Républicain d’Adja-Ouèrè, Karamatou Fagbohoun.

Il serait donc reproché à Jean Michel Abimbola une violation des textes du BR sur la base de manœuvres politiques ayant contribué à l’échec du parti dans la commune d’Adja Ouère. Le ministre des Arts et de la Culture serait impliqué dans des tractations politiques avec les conseillers de l’Union Progressiste (UP) à la destitution de Karamatou Fagbohoun. En effet, suite à l’invalidation du siège de l’ex-chef d’arrondissement, Clément Adochékon de Tatononkon, la Cour suprême avait ordonné la reprise des élections dans la commune d’Adja-Ouèrè. Finalement, le 24 septembre 2020, à la reprise des élections, c’est Cyrille Adégbola de l’UP (l’actuel maire) qui a été élu.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *