BÉNIN, TRAVERSÉE DES VOIES PAR LES ÉCOLIERS: Des risques d’accidents au quotidien.

C’est une véritable gageure pour les élèves dont les écoles sont aux abords des grands axes de circulation. En effet, la traversée aux heures de pointe relève d’un défi permanent pour eux surtout en l’absence d’un agent passeur. Suivez plutôt notre constat devant quelques écoles de la ville de Cotonou.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *