MAFIA FONCIERE A CALAVI: 12 MOIS DE PRISON FERME REQUIS CONTRE PATRICE HOUSSOU-GUEDE

Poursuivis pour « faux et usage de faux certificat » dans une affaire d’attribution de parcelles, l’ancien maire de la commune d’Abomey-Calavi et quatre de ses co-accusés parmi lesquels on compte Romain Tognifode, expert-géomètre et ex-directeur général de l’IGN, Gélase Hounguè, ex-directeur de l’aménagement et de l’urbanisme de la mairie d’Abomey-Calavi et Bouraïma Séibou, risquent 12 mois d’emprisonnement ferme. C’est la peine requise contre eux, ce vendredi 18 décembre 2020, par le ministère public en l’occurrence le procureur de République près du tribunal de première instance d’Abomey-Calavi.

Pour rappel, Patrice Houssou-Guèdè et l’un des accusés sont poursuivis sans mandat de dépôt pendant que les autres ont été placés en détention provisoire depuis quelques jours. Ils avaient tous plaidé non-coupable à l’ouverture de leur procès. Ce vendredi 18 décembre, les avocats des mis en cause ont plaidé la relâche pure et simple de leurs clients au bénéfice du doute.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *