RENCONTRE PATRICE TALON – BONI YAYI : Une initiative saluée de part et d’autres.

Elle était voulue et souhaitée depuis des années par la grande majorité des Béninois tant de l’intérieur que l’extérieur. Finalement, c’est par une journée pluvieuse d’un mercredi 22 septembre, un peu avant 11h, que la rencontre entre les présidents Patrice Talon et Thomas Boni Yayi a eu lieu au Palais de la Marina. De quoi enflammer la toile et les réseaux sociaux en cette période de rentrée scolaire.

Roland Achille DIDE

C’est évident que l’ancien Président de la République, Thomas Boni Yayi a renoué avec les surprises de taille comme il en avait l’habitude lors de son bail au palais de la Marina. Bien qu’étant annoncé en exil, il a été aperçu, il y a quelques jours, à Cotonou, à la cérémonie d’hommage pour l’ancienne première dame, Rosine Soglo. Aujourd’hui, mercredi 22 Septembre 2021, c’est sa présence fort remarquable qui a été noté au Palais de la République pour une audience avec le Chef de l’Etat, Patrice Talon. Pour nombre d’observateurs de la politique béninoise, cette rencontre entre les deux hommes d’Etat n’est intervenue qu’après de nombreuses tractations.

D’entrée de jeu, Patrice Talon a dit à son hôte qu’il était ravi de l’accueillir dans un endroit où il a consacré dix ans de sa vie au service des Béninois.  « C’est un honneur pour moi de vous voir, de vous retrouver, de vous savoir en bonne forme. Je rends grâce que vous soyez en bonne santé, Je suis tout ému, merci de cette initiative. Je l’attendais depuis fort longtemps et le peuple béninois tout entier, les Béninois de l’intérieur comme de l’extérieur attendaient ce moment là, de nous voir ici, là où vous avez concentré tant de temps, tant d’énergie, pour servir la nation béninoise » a fait remarquer le Président de la République à son prédécesseur.

Même si l’ambiance était cordiale avec des propos flagorneurs de part et d’autres, et que pas grande chose n’a filtré de l’audience, on se doute bien que les deux personnalités ont échangé sur la situation socioéconomique et surtout politique du Bénin. Il ne pouvait en être autrement quand on sait que depuis quelques années, de vives tensions ont opposé les différentes chapelles politiques du pays.

On se rappelle le contexte délétère dans lequel se sont déroulées les législatives de 2019 avec une crise post électorale qui a engendré des pertes en vies humaines. La présidentielle de 2021 a été aussi marquée par des actes déplorables notamment des dégradations de biens publics et privés. En son temps, l’actuel locataire du palais de la Marina n’avait pas manqué, à mot couvert ou non, de désigner son prédécesseur comme l’un des principaux responsables des troubles politiques observées dans le pays.

On peut imaginer également que les hommes ont aussi abordé des dossiers brulants concernant certains proches de Boni Yayi poursuivis par la justice béninoise pour des actes de corruption et ou de terrorisme. Pour qui connait l’ancien président de la République sait qu’il ne manquera pas de plaider la cause de la libération des prisonniers dits « politiques ».

D’ailleurs, à la fin de l’audience Boni Yayi  a fait savoir :  » Nous avons uniquement parlé du peuple béninois, de l’image de notre pays et de la décrispation. Il n’y a pas de problème profond entre Patrice Talon et moi« . Il a aussi ajouté qu’il a demandé au Président qui l’a écouté, la libération des détenus politique d’opinion entre autres Reckya Madougou et Joël Aïvo, la fin des arrestations politiques, le retour des exilés politiques dont Sébastien Ajavon, Komi Koutché, un dialogue et une concertation périodique avec les anciens présidents. Et de conclure « J’ai demandé mais, c’est le président Talon qui décide ».

 

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *