Attention à vos pièces et documents officiels. Votre maison peut être vendue derrière vous.

En affirmant que la vie réserve des surprises, on est parfois loin d’imaginer le sens que peut prendre cet euphémisme. Ce qui est arrivé à un pasteur britannique au nom de Mike Hall en est  un exemple véritablement illustratif. Sa maison a été, ni plus, ni moins vidée et vendue en son absence à son insu. Cette histoire assez rocambolesque a été rendue publique récemment dans une émission de la chaîne britannique BBC.

Roland Achille DIDE

En août 2021, Mike Hall, originaire d’une petite ville du centre de l’Angleterre appelée Luton effectue un voyage de plusieurs semaines au Pays de Galles. Durant son séjour, il reçoit un coup de fil urgent de ses voisins qui l’informent de la présence de plusieurs intrus dans sa maison. Le pasteur quitte précipitamment le Pays de Galles. A son retour, nonobstant toutes ses tentatives, il se rend compte qu’il ne peut plus rentrer chez lui.

En effet, à sa grande surprise, les serrures de ses portes ont été changées. Comble de surprise pour le pasteur, un homme finit par lui ouvrir. Il s’agit d’ un ouvrier effectuant des travaux à l’intérieur. Mike Hall constate alors que son domicile a été complètement vidé et que la maison, qui lui appartient depuis trente ans, a été vendue sans son accord car l’ouvrier lui explique qu’il a été engagé par le nouveau propriétaire pour effectuer des travaux de rénovation dans la maison.

Le pasteur se dépêche alors d’appeler la police. De son côté, l’ouvrier appelle au téléphone le père du nouveau propriétaire. Ensemble et devant la police, chacun s’explique et donne sa version des faits. Le pasteur est formel sur le fait qu’il n’a jamais vendu sa maison. Le supposé nouveau propriétaire affirme, de son côté, avoir versé une somme équivalente à 154 000 € pour acquérir en toute légalité le bien immobilier. Il  exige par conséquent que Mike Hall quitte les lieux.

Un imbroglio engendré par une usurpation d’identité

Selon les premières constatations de la police, le pasteur Mike Hall a en réalité été victime d’une usurpation d’identité. C’est un individu non encore identifié qui s’est fait passer pour Mike Hall en utilisant son permis de conduire et ses coordonnées bancaires. L’acquisition a d’ailleurs été officiellement enregistrée, le 4 août 2021, au cadastre municipal de Luton. Ainsi, la vente réalisée par l’imposteur ne souffre d’aucune irrégularité en ce qui concerne le nouveau propriétaire.

Bien évidemment les journalistes ont essayé d’en savoir davantage avec les avocats et notaires impliqués dans cette fameuse transaction immobilière. Ces derniers  n’ont pas souhaité faire de commentaires pour le moment tout en précisant qu’ils comptent collaborer entièrement à l’enquête. Pour l’heure, la police n’a procédé à aucune arrestation et l’enquête est toujours en cours. Comme on peut le constater le phénomène de l’arnaque n’est pas seulement une exclusivité africaine. Mieux, il prend des formes de plus en plus complexes et variées qui invitent à une plus grande vigilance.

 

 

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *