LE BENIN HONORE UNE FOIS ENCORE PAR LE PAPE: Mgr Éric Soviguidi nommé Observateur Permanent du Saint-Siège à l’Unesco.

Après Mgr Dieudonné Datonoun nommé Nonce Apostolique au Burundi, le 12 septembre 2021, c’est Mgr Éric Soviguidi qui vient d’être nommé Observateur Permanent du Saint-Siège à l’Unesco. Les fidèles catholiques et au-delà nombres de Béninois se réjouissent de cette nomination qui honore, une fois encore, le pays. Agé de 50 ans, le prélat béninois succède à Mgr Francesco Follo, qui exerçait cette fonction depuis 2002.

Le Pape François vient de nommer un nouvel Observateur permanent du Saint-Siège à l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO). Pour la première fois, c’est un prélat africain qui dirigera la représentation du Saint-Siège dans cette instance onusienne basée à Paris. Monseigneur Éric Soviguidi était, jusqu’au 30 novembre 2021, date de sa nomination, en service à la Secrétairerie d’État, plus précisément à la Section pour les relations avec les Etats.

Né le 21 mars 1971 à Abomey et ordonné prêtre pour l’archidiocèse de Cotonou le 10 octobre 1998, Le tout nouveau Observateur permanent du Saint Siège à l’UNESCO est entré au service diplomatique du Saint-Siège le 1er juillet 2005. Il a exercé la charge de conseiller de nonciature en Haïti, au Ghana, en Tanzanie et au Guatemala. Il remplace aujourd’hui un diplomate qui a servi trois Papes.

En effet, Monseigneur Francesco Follo se retire après plus de 19 ans de service comme Observateur du Saint-Siège à l’Unesco, une durée de mandat exceptionnellement longue par rapport à la rotation habituelle observée au niveau des diplomates pontificaux. C’est  le Pape Jean-Paul II qui l’avait nommé à cette charge le 4 juillet 2002. Il a par la suite obtenu la confiance du Pape Benoit XVI et du Pape François.  Originaire de la province de Crémone (Nord de l’Italie), Monseigneur Francesco Follo est un spécialiste du dialogue interculturel et interreligieux. Il a fêté ses 75 ans le 22 octobre dernier, atteignant ainsi l’âge de la retraite canonique.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *