PROGRAMME D’ACTION DU GOUVERNEMENT (PAG) 2021-2026: Le document boussole approuvé par le Conseil des ministres.

Renforcement de la démocratie, l’État de droit et la bonne gouvernance, poursuite de la transformation structurelle de l’économie et amélioration du bien-être social des populations, voilà les 3 axes majeurs (piliers) du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) 2021-2026 adopté ce mercredi 15 décembre par le Conseil des ministres.

RAD

Depuis la prestation de serment du président Patrice Talon pour son second mandat, il aura fallu 7 mois avec à la clé plusieurs séances d’arbitrage organisées avec les ministères sectoriels et le séminaire gouvernemental tenu, le lundi 13 décembre 2021, pour en arriver à une version définitive du PAG 2021-2026. Pour implémenter l’ensemble des projets et réformes contenus dans ce document boussole, il faudra mobiliser pas moins 12 011 milliards de FCFA dont 3 431 milliards de FCFA sont déjà disponibles. La proportion des ressources financières publiques représente 48% contre 52% pour le secteur privé.

On retient également que le gouvernement est plus que jamais décidé à accorder une place de choix au social. « Outre les impacts sociaux induits par les réformes et projets relevant des deux premiers piliers, les actions sociales proprement dites représentent 32% du montant global du PAG, soit 3 779 milliards de FCFA », peut-on lire dans le tout dernier compte-rendu du Conseil des ministres.

Ainsi, la revalorisation des salaires des travailleurs occupe une place de choix parmi les réformes majeures prévues. A ce propos, le Gouvernement compte engager rapidement des discussions avec les partenaires sociaux pour convenir des modalités de la mise en œuvre de cette reforme. L’objectif affiché est d’avoir une administration publique plus productive et performante au service du développement économique et social tout en réduisant le train de vie de l’État.

Même s’il est une émanation du projet de société du candidat devenu président de la République, le Programme d’Action du Gouvernement 2021-2026 a été élaboré sur la base des objectifs stratégiques du Plan national de Développement 2018-2025. Il tient compte aussi des cibles prioritaires de l’Agenda 2030 pour les Objectifs de Développement Durable ainsi que des objectifs de l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Son objectif stratégique est d’accélérer de manière durable le développement économique et social du Bénin. Il sera donc le document de référence qui servira à la conception et à la planification des projets et programmes des ministères et des agences gouvernementales sans oublier l’élaboration et la mise en œuvre du budget de l’État.

Aussi, dans l’optique de favoriser l’exécution diligente du PAD 2021-2026, le gouvernement a approuvé le cadre d’orientation, le cadrage macroéconomique, le mode de financement ainsi que le mécanisme de suivi-évaluation. L’objectif du Chef de l’Etat qui descend de plus en plus sur le terrain comme le prouve sa visite, hier mardi 14 décembre, sur le chantier de construction du complexe hôtelier Sofitel (sur le site de l’ex Bénin Marina Hôtel) pour s’enquérir des travaux de finition avec à la clé des instructions fermes, est de consolider les acquits du son premier quinquennat (2016-2021) et de maintenir le cap pour mieux accroître le bien-être individuel et collectif des Béninois. Pour ce faire, chaque ministre est instruit pour veiller scrupuleusement à la réalisation diligente des réformes et projets relevant de son département.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *