ECHOS DU PARLEMENT: Thomas YOMBO et Arifari BAKO élus respectivement au Parlement panafricain et au Parlement de la CEDEAO.

Après sa nomination en qualité d’ambassadeur plénipotentiaire du Bénin près du Royaume d’Arabie Saoudite, Adam BAGOUDOU a officiellement démissionné du parlement. C’est par une lettre officielle adressée au président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou VLAVONOU et lu ce matin à la plénière, que le désormais ex-député s’est déchargé de sa mission de parlementaire. Bien évidemment, cette décision entraîne, de facto, sa démission de la Haute Cour de justice. En conséquence, le président de l’Assemblée nationale a saisi la Commission des lois pour son rapport sur son remplacement.

Après cette importante communication, les travaux de la plénière se sont poursuivis et la Commission des lois a été invité à présenter aux députés de la 8ème législature, ses deux rapports en ce qui concerne les choix des représentants béninois au Parlement panafricain et au Parlement de la CEDEAO. C’est par 70 voix pour, 00 contre et 00 abstention que l’Assemblée nationale a entériné l’élection des députés Thomas YOMBO et Arifari BAKO respectivement au Parlement panafricain et au Parlement de la CEDEAO en remplacement de leurs collègues Nazaire SADO et Jacques YEMPABOU.

Une fois ces désignations faites, le président de l’Assemblée nationale a prit la parole pour dévoiler à ses collègues députés, les dernières activités prévues pour le compte de l’année 2021. On retient que le mardi 21 décembre 2021, les députés sont appelés à suivre la présentation du rapport biannuel de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) sur la période de 2020-2021; un atelier de vulgarisation de l’étude régionale sur le sexisme, le harcèlement et la violence à l’encontre des femmes dans les parlements d’Afrique organisée par l’honorable Mariama Baba Moussa et la présentation du rapport des parlementaires de l’Union Progressiste sur l’état des droits de l’homme qui sera faite par l’honorable Arifari BAKO. Le deuxième grand rendez-vous prévu est le discours du chef de l’État sur l’état de la nation qui aura lieu le mercredi 29 décembre 2021.

Signalons que deux autres communications ont été faite à l’endroit des parlementaires. La première concerne l’invitation du député Edmond AGOUA à ses collègues pour une visite parc zoologique « AGOUALAND« . La seconde a trait aux décisions de la Cour constitutionnelle relatives au contrôle de constitutionnalité de la Loi n°2021-11 portant répression des infractions commises à raison du sexe et protection de la femme en République du Bénin; de la Loi n°2021-12 portant modification de la Loi n° 2003-04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction et de la Loi n°2021-13 modifiant et complétant le Code des personnes et de la famille votées récemment par l’Assemblée nationale.

 

 

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *