Rencontre internationale sur le renforcement et la protection des droits des femmes: Remarquable participation du Bénin.

La problématique de l’autonomisation économique des femmes était au cœur d’une réunion de haut niveau, le vendredi 17 décembre 2021 à Paris. Invitée par Elisabeth MORENO, la ministre française chargée de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, Véronique TOGNIFODÉ a pris part à cette rencontre pour mettre en relief les avancées du Bénin en matière de renforcement et de protection des droits des femmes.

RAD

Outre les ministres béninoise et française, celles du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Togo et de l’Afrique du Sud ont pris part à cette importante rencontre. Plusieurs hauts responsables étaient également présents notamment Winnie BYANYIMA, Directrice Exécutive de l’ONUSIDA et Secrétaire Générale Adjointe des Nations-Unies, Oulimata SARR, Directrice Régionale Afrique de l’Ouest et Centre de ONU-Femmes, Rémy RIOUX, Directeur général de l’Agence française de développement.

Les travaux se sont déroulés autour de deux sessions. La première intitulée «Lutter contre les obstacles persistants à l’autonomisation des femmes en Afrique»  a permis aux participants d’échanger sur la manière dont la mobilisation doit se faire pour réaffirmer et enraciner l’engagement politique des pays en faveur des droits fondamentaux des femmes. «Les leviers d’action pour la réalisation des potentiels féminins et la réponse aux défis de demain», tel est le thème de la seconde session qui a servi de base aux échanges sur les moyens d’autonomisation des femmes et des jeunes filles grâce au développement des compétences pour un entrepreneuriat durable inclusif sans oublier l’exploitation des technologies numériques.

Devant ses collègues, la ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a présenté les actions initiées par le Gouvernement béninois pour renforcer l’égalité entre les femmes et les hommes en rapport aux engagements pris sur le plan international. Un focus spécial a été fait non seulement sur les récentes lois votées pour consolider les droits des femmes au Bénin, mais aussi sur les perspectives découlant de leur application.  Les stratégies de maintien des filles dans le système éducatif ont été passé également en revue. Véronique TOGNIFODÉ a réaffirmé la détermination du Gouvernement du Président Patrice TALON à œuvrer davantage pour offrir de meilleures conditions d’épanouissement aux femmes.

Les performances du Bénin en matière de protection des droits des femmes et les perspectives ont été fortement saluées. Ministres et experts ont aussi apprécié à sa juste valeur l’approche développée par le Bénin pour mieux valoriser la femme et lui assurer une réelle autonomie.

Enfin, il est important de souligner que les participants à la rencontre de Paris n’ont pas manqué de faire un point d’étape sur les engagements pris par leurs États respectifs lors du Forum « Génération Égalité » tenu en juin 2021 en faveur de la promotion et du renforcement de l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *