Renouveau culturel au Bénin: 86 objets d’art vaudoun cédés au patrimoine national pour un franc symbolique.

A quelques jours du démarrage de l’exposition évènement dénommé: « Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui : de la restitution à la révélation » prévue pour se dérouler du 20 février au 22 mai 2022 au palais de la Marina (Présidence de la République), c’est avec une grande joie que les Béninois et notamment les amoureux de la culture ont appris que le Bénin vient de rentrer en possession d’une collection privée d’art du culte vaudoun.

RAD

Le mécène qui a posé cet acte d’une portée significative n’est autre que Uros Popovic, le Consul honoraire de la Serbie au Bénin. Ce passionné d’art africain, présent au Bénin depuis plus de 30 ans et qui a compris la nouvelle dynamique des autorités béninoises dans le registre du développement culturel et touristique basé sur la collecte, la préservation et la promotion des œuvres patrimoniales et culturelles du pays, a tout simplement accepté de céder au Bénin contre un franc symbolique, 86 œuvres d’art vaudou destinées au Musée International des Arts et Civilisations du Vaudou de Porto- Novo, en construction.

C’est le vendredi 11 février dernier que ces objets d’art ont été officiellement remis au Directeur général de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (ANPT), au cours d’une cérémonie présidée par le ministre en charge de la Culture, Jean-Michel Abimbola.

Le consul qui est en réalité un véritable collectionneur d’objets d’art, a fait remarquer que ça fait 35 ans qu’il détient ces œuvres et que son souhait est que ces trésors soient conservés pour les nouvelles générations. On retient également, selon les explications du notaire en charge de la transaction, maitre Olayinka Salam, que la vente à un franc symbolique de ces œuvres, met fin définitivement à la propriété de Uros Popovic tout en entérinant celle du nouvel acquéreur qu’est l’Etat béninois. Selon le Directeur général de l’ANPT, Edmond Toli, il s’agit entre autres de masques, de bochio simple, bochio double, bochio composites, d’assin,

De son coté, Jean-Michel Abimbola n’a manqué de dire toute sa fierté de recevoir et de mettre à la disposition du public béninois et des touristes ces 86 œuvres d’art patrimonial et contemporain béninois avec une majorité qui ressort de ce que les spécialistes appellent les arts premiers. En ce qui concerne le futur Musée International des Arts et Civilisations du Vaudou de Porto- Novo, c’est avec une fierté non dissimulée que le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts a déclaré: «Après la phase d’études aux plans architectural et scénographique, nous avons enclenché le chantier de construction des infrastructures muséales. L’immense travail effectué a permis de structurer notre démarche vers un enrichissement de collections nationales pour garantir aux visiteurs une immersion féconde dans l’extraordinaire champ culturel et patrimonial que nous travaillons à révéler à nous-mêmes et au monde entier».

Une expérience unique au cœur de l’art patrimonial et de l’art contemporain du Bénin

Du coté de l’exposition évènement dénommé: «Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui : de la restitution à la révélation», tout est fin prêt pour le démarrage. On se souvient qu’il y a quelques jours, Jean Michel Abimbola et Hervé Yves Hehomey, ministre des Infrastructures et des Transports ont procédé à une inspection de la majestueuse salle d’exposition des 26 œuvres d’art dans l’optique de s’enquérir des dispositions prises depuis le plan d’accueil jusqu’à la sécurisation des salle en passant par la mise en vitrine des œuvres. Des conseils avaient été donné aussi pour une bonne exécution des derniers travaux de mise en place des œuvres d’art à la salle d’exposition contemporaine. Le dispositif d’accueil des visiteurs et de leur guidage, la disponibilité et la qualité des médiateurs culturels prévus ainsi que la mise en place des extincteurs et la formation des agents sur les premiers gestes, tout avait passé en revue par la délégation ministérielle.

Les responsables des structures en charge de l’organisation notamment, les agences Galerie nationale, l’ANPT et l’ANECSMO, de même que les experts des questions de sécurité, les forces de défense et de sécurité notamment la Garde Républicaine, les Sapeurs-pompiers, la Police Républicaine, les membres du comité des évènements culturels artistiques et touristiques, les historiens, sans oublier les logisticiens et les scénographes sont tous prêts pour cette première exposition publique diptyque au Bénin et en Afrique. Il est important de rappeler que l’exposition de ces 26 œuvres culturelles sera accompagnée d’une autre exposition d’œuvres contemporaines.

(Encadré) L’info pratique

Pour visitez gratuitement trois siècles d’histoire de l’art du Bénin à travers un parcours muséal inédit de 2300 m2 déployé dans les salles des Fêtes et du Peuple du Palais de la Marina, il faudra faire sa réservation en ligne à partir du 15 février 2022. L’exposition des trésors royaux restitués et des œuvres contemporaines de talentueux artistes béninois court du dimanche 20 février au dimanche 22 mai 2022.

Outre les 26 Trésors royaux, l’exposition « Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui, de la restitution à la révélation » mettra la lumière sur 34 artistes contemporains du Bénin et de sa diaspora à travers 106 œuvres contemporaines composées de sculptures, peintures, installations, art, vidéos, etc.

Horaires et jours de visite :

Jeudi et vendredi de 15h00 à 18h30

Samedi et dimanche de 10h00 à 18h30

Une nocturne mensuelle événementielle chaque dernier samedi du mois de 19h00 à 22h00.

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *